Une bonne nouvelle, c’est déjà bien mais quand elle fait du bien au portefeuille, c’est encore mieux ! Le roaming entre l’Outre-mer et la France métropolitaine, voilà un sujet qui faisait débat depuis des lustres tant en Outre-mer qu’en France métropolitaine et qui devrait connaître son épilogue courant 2016.

Mise à jour (04/01/2016) : prévue initialement au 1er janvier 2016, la mesure a été repoussée à mai 2016. Il faudra donc encore patienter avant de connaître la fin des surcoûts liés aux appels vocaux et aux SMS entre les Outre-mer et la métropole.

« Roaming », ce terme technique vous l’avez sans doute déjà entendu au cours de votre vie sans vraiment comprendre réellement ce que cela voulait dire. En effet, je suis comme vous, j’entendais parler de roaming uniquement quand je prévoyais de m’envoler vers la France métropolitaine mais croyez-moi, une fois de retour au pays, à la réception de ma facture téléphonique, j’ai rapidement compris ce qu’était le roaming !

Qu’est-ce donc qu’alors que ce fameux « roaming »? Comme le suggère Wikipedia, notre ami. L’itinérance ou roaming (anglicisme) est la faculté pour un abonné d’un réseau de téléphonie mobile de pouvoir appeler ou être appelé et de pouvoir échanger des données via le réseau radio d’un opérateur mobile autre que le sien.

En clair, lorsque vous quittez votre département d’Outre-mer pour un séjour parisien par exemple, à peine avez-vous foulé le tarmac de la piste d’atterrissage de l’aéroport francilien, que vous recevez un sms du type : « Bienvenue en France. Les coûts de communication depuis votre mobile sont de …/min pour un appel reçu, etc… ». L’un de ces fameux sms que l’on reçoit parfois en rafales et que l’on supprime aussi vite.

Prévu initialement au 1er janvier 2016, la fin des surcoûts liés aux appels vocaux et aux SMS entre les Outre-mer et la métropole devrait prendre effet en mai 2016. Une décision qui entrera dans le cadre du projet de loi sur la modernisation du droit en outre-mer, voté en octobre 2015.

Une bonne nouvelle pour les particuliers domiens, saluée par l’Autorité de Régulation des Communications Electroniques et des Postes qui se félicitait dès juin dernier de l’accord auquel sont parvenues les institutions européennes sur le projet de réglementation « continent connecté ». Un texte qui prévoit notamment des dispositions sur la neutralité de l’internet et sur la suppression des surcharges d’itinérance (« Roaming »).

Articles similaires

3 Commentaires

  1. Apparemment, ce ne serait applicable qu’à partir du 1er mai 2016 !! et encore, si ce n’est pas reporté …

    Effet d’annonce de nos politiques encore et toujours …

  2. Merci Mediaphore pour vos articles !

    En ce qui concerne la fin du roaming, cela signifie t’il aussi la possibilité de souscrire à un forfait auprès d’un opérateur de métropole, tout en résidant dans les DOM ?

    Parce que là, c’est une super nouvelle quand on voit le prix et les services inclus !

Laisser un commentaire