Patrick Kanner, Ministre de la Ville, de la Jeunesse et des Sports

«On ne change pas comme ça de lieu à quelques mois de la compétition, c’est une compétition internationale», c’est par cette phrase claire et concise sortie au micro de nos confrères de RTL que le Ministre des sports, Patrick Kanner a résumé la situation concernant l’organisation du 1er tour de Coupe Davis entre la France et le Canada, programmé en Guadeloupe, du 4 au 6 mars 2016.

A peine installé à la tête de la Région Guadeloupe, qu’Ary Chalus a déjà un dossier brûlant a traité en urgence : l’organisation du 1er tour de la Coupe Davis de tennis en Guadeloupe, en mars prochain. Il y a quelques jours à peine, les médias locaux avançaient la possibilité pour la Guadeloupe de faire machine arrière et refuser l’organisation de cet événement majeur. Le Président de Région justifierait cela par le passage du coût d’organisation d’1,5 à 4,5 millions d’euros a rapporté Guadeloupe 1ère jeudi. Une note a priori, trop salée pour la collectivité.

Côté gouvernement, la réponse n’aura pas tardé : «Je ne sais pas sur quoi il se base», c’est la réponse du jour de Patrick Kanner, toujours au micro de RTL. Le Ministre des sports s’interroge en effet sur ces éléments avancés par l’exécutif régional. « Le budget imaginé pour cette rencontre de tennis est évalué à 1.5 million d’euros, dont 500.000 euros pris en charge par la Fédération française de tennis (FFT) et un million pris en charge par la région, c’est l’accord qui a été passé avec l’ancien président Victorin Lurel », ajoute Patrick Kanner.

Pour Patrick Kanner, le 1er tour doit être maintenu en Guadeloupe

Malgré ce « petit » accro dans ce dossier, le ministre des Sports reste confiant et souhaite clairement maintenir le 1er tour de la Coupe Davis en Guadeloupe. Patrick Kanner qui s’est dit au micro de RTL, « prêt à ce qu’il y ait une rencontre très rapidement début janvier entre nos amis Guadeloupéens et la Fédération française de tennis qui est sensibilisée sur le sujet pour trouver une voix d’accord harmonieuse ».

Pour rappel, la Guadeloupe a été choisie début décembre par la Fédération Française de Tennis pour recevoir le 1er tour de la Coupe Davis entre la France et le Canada, du 4 au 6 mars 2016. Une première historique en Outre-mer voulue notamment par l’actuel capitaine de l’Equipe de France, Yannick Noah mais, qui pourrait être compromise avec ce changement de cap pris pour l’heure, par la nouvelle gouvernance régionale.

Articles similaires

2 Commentaires

  1. Pfiiii de 1.5millions d’euros vous augmentez la facture a 4.5millions d’euros???et vous voulez que les Antilles suivent?non mais….pourquoi un montant aussi EXORBITANT????

    • « Le budget imaginé pour cette rencontre de tennis est évalué à 1.5 million d’euros, dont 500.000 euros pris en charge par la Fédération française de tennis (FFT) et un million pris en charge par la région, c’est l’accord qui a été passé avec l’ancien président Victorin Lurel », ajoute Patrick Kanner.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.