Le point épidémiologique réalisé il y a quelques semaines par la Cellule interrégionale d’Epidémiologie Antilles-Guyane l’annonçait : l’épidémie de bronchiolite a débuté aux Antilles-Guyane. La bronchiolite est une pathologie virale qui entraîne une hypersécrétion des bronches et plus particulièrement celles des nourrissons.

L’encombrement généré par la bronchiolite entraîne des difficultés respiratoires ainsi qu’une perte d’appétit. Le nourrisson respire principalement par le nez et s’il est bouché, il aura beaucoup de mal à téter ou boire ses biberons.

Parmi les soins recommandés par les médecins, la kinésithérapie respiratoire qui a pour but de soulager les douleurs et gênes de bébé. En attendant de consulter un kinésithérapeute, vous pouvez déjà prendre quelques précautions à la maison pour soulager bébé en cas de bronchiolite.

Frédéric Boudillon est masseur-kinésithérapeute au Centre médical de Tabanon à Petit-bourg, en Guadeloupe. Il vous livre à vous parents, 5 conseils précieux pour soulager votre petit bout :

5tips.001

Et parce que l’on est jamais trop prudent, n’hésitez pas à demander à votre kiné ou à vous renseigner afin de connaître la liste des cabinets qui font partie de l’astreinte de kinésithérapie respiratoire pour les week-end et les jours fériés, quelque soit le département d’Outre-mer où vous vous trouvez.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.