Un premier tour de Coupe Davis en Guadeloupe, une éventualité de plus en plus concrète. Preuve en est avec cette nouvelle étape franchie aujourd’hui : la Ligue de Tennis de Guadeloupe a transmis officiellement sa candidature à la Fédération Française de Tennis afin d’être le théâtre du France – Canada du 4 au 6 mars 2016.

La Ligue Guadeloupéenne de Tennis a envie de recevoir ce 1er tour de Coupe Davis et ça se voit. Selon les propos du vice-président de la Fédération Française de Tennis, Jean-Pierre Dartevelle relayés par L’Equipe.fr, la FFT a reçu ce jeudi des lettres officielles de la Ligue de tennis et du Conseil régional de Guadeloupe qui émettent le souhait d’accueillir la rencontre.

Pour appuyer sa candidature, la Guadeloupe peut clairement compter sur un soutien de poids en la personne de Yannick Noah. Le capitaine de l’Equipe de France a milité en personne auprès de la FFT pour que ce 1er tour se joue dans les Outre-mer. Toujours selon L’Equipe.fr, Christian Forbin, le président de la Ligue de tennis de Guadeloupe, a proposé le vélodrome Amédée-Detraux, à Baie-Mahault, le plus grand des Antilles (9 000 places), comme site.

Recevoir le 1er tour de Coupe Davis, un projet coûteux

Accueillir une manche de Coupe Davis, un projet ambitieux mais coûteux. Si ce serait une grande première à la fois pour l’Equipe de France de tennis mais aussi pour les Outre-mer, la question du coût important du projet se pose. L’Equipe.fr fait état d’un budget qui tournerait aux alentours du million d’euros mais la FFT de son côté précise qu’elle pourrait s’appuyer sur le soutien financier des collectivités locales, si la Guadeloupe est choisie en tant que département hôte. A suivre !

Articles similaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.