Source : http://ericpommiernews.blogspot.com

Quelques heures avant le départ, la nouvelle se propage dans le paddock : Stéphane Nègre, alors deuxième au championnat déclare forfait sur problème mécanique. Conséquence directe : Edmond Bhiki est officiellement champion de la Guadeloupe avant même d’avoir livrer bataille. Dès lors, le pilote de la Peugeot 306 pouvait rouler libéré de toute pression.

Certains se disaient que le rallye serait au final sans saveur…Mais c’était sans compter sur la ténacité de la concurrence « Martinico- guadeloupéenne », à savoir Willy Nallamoutou et Frédéric Pardo sur Renault clio super 1 600 et sur le panache de l’équipage basse terrien (Edmond Bhiki / Jean Louis Saint André) déterminé à rester « maitre à domicile ».

Le film de la course :

Edmond Bhiki vire en tête de la première lors de la 1ère étape…

Le ton était donné dès les premières spéciales du samedi : Edmond Bhiki réalise le premier temps scratch d’une longue série. Seule ombre au tableau du pilote basse-terrien : un pare-brise cassé à cause d’un mauvais verrouillage du capot moteur qui s’est alors ouvert lors de la 2ème épreuve chronométrée. Il réalise alors le 8ème temps scratch à 36 sec de Willy Nallamoutou.

Nallamoutou qui a toutefois montré une bonne résistance en plus d’assurer le show avec ses passages spectaculaires aussi appréciés que commentés par un public venu en masse.

Bhiki confirme dans la deuxième étape…

La deuxième étape s’est déroulée comme la première : une nette domination du basse-terrien malgré des conditions de route rendues délicates par les averses matinales.

L’équipage Bhiki/Saint-André réalise tous les scratchs de cette étape afin de remporter la victoire finale avec une avance d’1min12 sur l’équipage Nallamoutou/Pardo et de 3min16 sur l’équipage Vilmen/Nazarin.

Un rallye marqué par une hécatombe…

Les chiffres parlent d’eux même : sur 23 engagés, seuls 9 parviendront à rejoindre l’arrivée, soit un taux d’abandon de 60 % ! La quasi-totalité de ceux-ci pour des ennuis mécaniques,sauf Karym Orosemane victime d’une violente sortie de route. Son co-pilote, Jowann Melgir, a été transféré vers le Centre Hospitalier Universitaire de Pointe-à-Pitre/Abymes pour être observé.

Le Classement du rallye du Sud Basse-Terre 2015 Grand Prix GSA :

1er Bhiki/Saint André
2ème Nallaoutou/Pardo à 1min12
3ème Vilmen/Nazarin à 3min16
4ème Derussy/Codiamoutou à 4min00
5ème: Califer/Keller à 5min00
6ème Louber/Adams à 5min05
7ème Devichet/Clède à 7min10
8ème Devin/Borazon à 11min09
9ème Telemaque/Labrana à 13min00

Classement final provisoire pilote
(en attente de la proclamation officielle du Comité Régional du Sport Auto) :

1er Edmond Bhiki
2ème Stéphane Nègre
3ème Jean-Pierre Vilmen

Classement final provisoire copilote
(en attente de la proclamation officielle du Comité Régional du Sport Auto) :

1er Jean-Louis Saint-André
2ème Sandro Nègre
3ème Roger Nazarin

Articles similaires

Laisser un commentaire