Ils étaient rapidement montés au créneau, ils ont finalement obtenu gain de cause. Les gendarmes de France et dans les Outre-mer peuvent désormais porter une arme en dehors de leurs heures de service, décision prise par le gouvernement dans le cadre de l’état d’urgence instauré en France depuis les attentats du 13 novembre dernier.

Rappelez-vous, une fois l’état d’urgence décrétée, le gouvernement français avait annoncée que les policiers pouvaient désormais porter une arme en dehors du service. Une nouvelle qui avait fait bondir les gendarmes. Ces derniers ont obtenu gain de cause et se sont exprimés à travers un communiqué de presse mis en ligne par le GendXXI, l’Association professionnelle nationale des militaires de la gendarmerie du XXIème siècle :

assogend
Source : gendxxi.org

La direction générale de la gendarmerie nationale (DGGN) précise tout de même que les gendarmes, de statut militaire contrairement aux policiers, pourront porter leurs armes en fonction de la situation locale qui fera l’objet d’une « analyse rigoureuse ». Ce sera sur la base du volontariat et après vérification des conditions de sécurité comme le stockage de l’arme par exemple, ajoute la DGGN.

Une autorisation de port d’armes en dehors du service qui ne change rien aux procédures légales instituées au sein de la Gendarmerie Nationale. En attendant, seuls les officiers et sous-officiers pourront engager cette démarche qui sera autorisée, ou non, rappelle la DDGN.

Articles similaires

Laisser un commentaire