Réunion du Conseil de défense ce matin à l'Élysée - Crédits photo : elysee.fr

Après une nuit de terreur, l’émotion est toujours présente ce matin en France comme dans les Outre-mer. Ce matin, lors du Conseil de défense, le Président de la République a proclamé trois jours de deuil national, autant de jours, c’est une première en France sous la 5ème République.

Si vous souhaitez accéder à l’intégralité de la Déclaration du chef de l’Etat à l’issue du Conseil de défense :

Déclaration du Président de la République

Qu’est ce que le deuil national ?

Le deuil national est une journée dont le gouvernement d’un pays décide officiellement qu’elle sera marquée, durant les activités de la population, par le deuil et la mémoire d’un ou plusieurs défunts célèbres auprès de l’opinion publique de ce pays : des personnes ayant accompli des actes reconnus comme héroïques, les victimes d’un acte de barbarie ou d’une catastrophe naturelle, etc. Un instant de recueillement est convoqué.

Ces commémorations (drapeaux en berne, minutes de silence, etc.) peuvent être accompagnées d’obsèques nationales, notamment lorsqu’il s’agit du décès de personnes héroïques ou de personnalités ayant exercé un rôle moral, politique ou social important dans le pays. Le deuil national s’applique bien évidemment sur tout les territoires français, outre-mer y compris.

Ce matin, la Ministre des Outre-mer, George Pau-Langevin a réagi suite à l’annonce du Président de la République. George Pau-Langevin qui se trouvait d’ailleurs hier soir au Stade de France, au moment des attentats :

Articles similaires

Laisser un commentaire