Tout ce qui ne tue pas, rend plus fort. Un proverbe que connaît bien la Banque Alimentaire de Martinique, victime en Novembre 2013 d’un terrible incendie qui a ravagé ses anciens locaux et tout son stock alimentaire. Un coup dur qui n’a pas pour autant découragé la BAM qui a continué a oeuvré en faveur des familles et personnes les plus démunies en Martinique.

Deux ans après ce drame, où en est l’association, créée en 1997 ? La réponse en trois points :

    1. La BAM recherche un nouveau toit

Comme convenu en Novembre 2013, les locaux où se trouvent actuellement la BAM à Ducos étaient mis à la disposition de la structure de manière temporaire. La date de départ prévue était fixée alors à décembre 2015. Or, à ce jour, les équipes de la Banque Alimentaire de Martinique esseulées, n’ont pas trouvé de local répondant aux critères de sécurité, de surface et d’hygiène.

Pire, si la Banque Alimentaire ne déménage pas en décembre prochain, comme convenu dans le bail de location, le montant de son loyer initial soit 3 600,00 €, doublera…

BAM1.001

     2. Un stock insuffisant

Les jours passent et se ressemblent pour la Banque Alimentaire de Martinique. En clair, les stocks se vident plus vite qu’ils ne se remplissent :

collecte

Une baisse qui vient rejoindre une autre. Souvenez-vous, en 2014, la baisse de l’aide alimentaire européenne prévue pour la France représentait 3,8 millions d’euros. Seule éclaircie dans ce brouillard, les conventions de partenariats signées entre les enseignes de la grande distribution locale : système U, Leader Price et Carrefour, qui font d’ores et déjà don de tonnes de produits alimentaires invendus à l’association.

    3. La prochaine collecte se déroule les 28 et 29 novembre prochains

70.001

C’est le nombre de tonnes espéré par la Banque Alimentaire lors de cette prochaine collecte. Elle se déroulera le dernier weekend du mois de Novembre. Un enjeu important pour l’association avant la période de Noël et les dépenses qui l’accompagne.

Articles similaires

Laisser un commentaire