Le coup d’envoi de la Karujet 2017 a été donné ce mercredi avec la première étape entre la plage de Viard à Petit-Bourg et Saint-François. Réputée comme étant la course off-shore la plus difficile au monde, voici 5 choses à savoir sur cette course devenue mythique.

100

© Youtube

En moyenne, 100 compétiteurs venus de tous les horizons répondent chaque année à l’appel. Des grands noms du jet-ski tels que Jean-Baptiste Botti, vainqueur 2015 (FR), Marc Forbin, vainqueur 2013 (FR), Craig Warner (USA), Chris McCluggage (USA), Eric Francis (USA), Alexandre Barret – vice-champion du monde, d’Europe et de France 2009-2010 (FR), Teddy Pons, champion du monde 2011 (FR), Jean-Bruno Pastorello, champion du monde 2011 (FR), Kevin Carlini  (FR) et François Medori (FR), tous deux champions de France, reviennent s’affronter à chaque édition.

500

Pour cette édition, les pilotes devront parcourir près de 500 kilomètres sur l’eau, toujours au départ de la plage de Viard.

3

© ProRider

C’est le nombre de pilotes antillais à avoir remporté la Karujet depuis 2006. Ils sont deux guadeloupéens, Davy Vaitilingon (2007 et 2012) et Marc Forbin (2013) et un martiniquais, Ugo Fidelin (2014) à être monté sur le toit du monde.

7

Cette année, 7 étapes sont au programme pour les pilotes qui navigueront à travers les eaux de Petit-Bourg, du Gosier, de Sainte-Anne, de Saint-François, des Saintes et de Marie-Galante. A elles seules, les étapes 5 et 6 représentent plus de 280 km (148 km pour l’étape 5 et 140 km pour l’étape 6).

10 000

© IDLine Studio

C’est en euros, la somme que remportera le vainqueur en « Open » de la Karujet 2017, catégorie phare de ce Championnat du Monde. Le 2ème repartira avec un chèque de 5 000 € et le 3ème, remportera 3 000 €. En catégorie Atmosphérique, le vainqueur se verra remettre un chèque de 3 000 €. Le vainqueur du Championnat Jet à Bras & Freestyle repartira lui avec 1.500€ et chez les amateurs, le vainqueur recevra un chèque de 1 000 €.