A peine a t-il annoncé sa démission qu’il est déjà remplacé. Ce mardi, Matthias Fekl a été nommé ministre de l’Intérieur en lieu et place de Bruno Le Roux. Un départ précipité en lien avec des révélations sur l’embauche des filles de l’ancien ministre comme assistantes parlementaires.

Secrétaire d’Etat chargé du Commerce extérieur et du Tourisme, Mathias Fekl monte en grande et prend la direction de la place Beauveau. Une arrivée qui s’est jouée en peu de temps puisque ce mardi on apprenait le départ de Bruno Le Roux, dans la foulée, le Président de la République, François Hollande annonçait sur son compte Twitter le nom de son remplaçant.

A 39 ans, cet ancien élève de de l’ENA et l’École normale supérieure (Lettres et sciences humaines), diplômé de Sciences-Po est le nouveau ministre de l’Intérieur et aura pour mission de maintenir l’ordre et la sécurité sur le territoire français jusqu’à l’élection présidentielle 2017 dont le premier tour se déroule le dimanche 23 avril 2017 et le second tour le dimanche 7 mai 2017.

Selon « Quotidien », l’émission de TMC qui a révélé l’information, Bruno Le Roux aurait employé ses deux filles alors qu’elles étaient lycéennes puis étudiantes, en cumulant respectivement 14 et 10 CDD entre 2009 et 2016, pour un montant total de quelque 55.000 euros. Elles n’avaient, lors des premiers contrats, que 15-16 ans. Des embauches qui auraient été effectuées à l’époque où l’ex-ministre de l’Intérieur était député de Seine-Saint-Denis.