Chaque année, de jeunes chefs d’entreprises se lancent dans l’aventure de l’entrepreneuriat. Dans les Outre-mer, les écosystèmes startup ne cessent de s’agrandir au fil des jours. « Il n’y a pas d’âge pour entreprendre. C’est un état d’esprit, c’est une volonté », a déclaré Olivier Laouchez, PDG du groupe Trace.

Ambitieux, créatifs et (parfois) jeunes, ils se démènent pour développer leur business. Voici une sélection de jeunes pousses à suivre cette année…

 

1) Mobapi (Guyane)

Lauréat du 1er prix de l’Innovation Mobile au concours Innovation Outre-mer, Mobapi est une start-up basée en Guyane française. Cette plateforme Cloud sécurisée prend en charge toutes les opérations techniques nécessaires pour orchestrer les données métiers de votre système d’information. Elle permet le croisement de données issues d’API publiques et privées, provenant de différentes sources (bases de données, sites web, applications mobiles, etc)Fondateur : Vincent Reboul

© Facebook/Mobapi

2) Voyey (Guadeloupe)

Livraison uniquement en France métropolitaine ? Pour les créateurs Voyey, il n’en est pas question. Cette plateforme a pour objectif de mettre en relation des particuliers et des voyageurs pour se faire livrer des achats et/ou transporter des colis. Fondateurs : Malik, Manuel et Maël Disa

© Facebook/Voyey

3) Oscadi (La Réunion)

Faire à tout moment un diagnostic médical à l’aide d’un échographe portable. C’est le pari réussi de Oscadi, une start-up spécialisée en imagerie scientifique et médicale, située à Bras-Panon. L’entreprise a mis au point Oscult, le premier appareil de diagnostic portable au monde qui prend la forme d’une coque pour tablette. Elle détient également un agrément d’Apple, ce qui lui permet de connecter Oscult à tous les appareils Apple. Fondateurs :Olivier Sautron et Thierry Payet

© Oscult

4) Helpeas (Guadeloupe)

Helpleas est la nouvelle plate-forme de mise en relation des entrepreneurs et des free-lance pour faciliter l’échange de compétences et le développement des business. Helpleas est née de la « désillusion de ne pas savoir à qui s’adresser » lors de la création d’une société, indique Prisca Jean, la créatrice de la plate-forme. Fondatrice : Prisca Jean

© Helpleas

5) Sweet Caribbean Holidays (Martinique)

Réservations d’activités de loisirs, conciergeries en ligne, « travel planning », etc. Voici quelques unes des options que vous proposent la start-up Sweet Caribbean Holidays. L’entreprise offre aux voyageurs un service digital d’assistance et d’accompagnement de séjour dans les Caraïbes. Fondatrice : Sarah Chillan Heusel

© Facebook/Sweet Caribbean Holidays

 

6) Carter (Guadeloupe)

An Sav Fè Sa, une start-up qui veut moderniser le transport aux Antilles présente, quelque mois après la création de sa plate-forme de covoiturage et de chauffeurs privés, l’application smartphone associée. Fondateurs : Alicia Hadjard, Yannick Jotham et Florian Houllemare

Articles similaires