La Guadeloupe, la Guyane et la Réunion ont des filières d’excellence labellisées sur leur territoire.

Les « campus des métiers et qualifications » sont des pôles d’excellence de formation. Leur objectif : faciliter l’insertion professionnelle des jeunes gens, mais aussi de rendre plus fluide leur parcours vers l’enseignement supérieur, grâce à une démarche partenariale et d’innovation au niveau territorial, entre les établissements et le milieu professionnel.

« L’enseignement professionnel ne cessera jamais d’être en première ligne des évolutions des métiers et des filières. Il ne cessera jamais de prendre en compte – aujourd’hui, déjà, et demain davantage encore – le numérique, la transition énergétique et tous ces changements qui sont au cœur de notre époque. Pour relever ces défis, nous devons renforcer les synergies, favoriser les échanges et initier des dynamiques collectives, ancrées dans la diversité de nos territoires », a déclaré Najat Vallaud-Belkacem, ministre de l’Education nationale, lors d’une annonce de labellisation de 26 filières au début du mois de février.

//platform.twitter.com/widgets.js

Quatre filières ultramarines distinguées

En Guadeloupe, deux filières sont déjà labellisées : en février, c’est la filière « audiovisuel et cinéma » qui est venue s’ajouter à la filière « tourisme intégré et valorisation de la Guadeloupe », labellisée en octobre dernier.

A la Réunion, c’est la filière génie civil dans son volet « éco-construction en milieu tropical » qui s’est vue distinguée, pendant que la Guyane a vu sa filière Bois éco-construction et éco-technologie mise à l’honneur.

« Depuis 2013, les quatre appels à projets que nous avons lancés ont permis la création de 77 Campus des métiers et des qualifications. Cette dynamique ne cesse de se développer », a rappelé la ministre, qui a lancé dans la foulée un 5e appel à projet, qui pourrait permettre à d’autres filières d’excellence d’émerger dans nos territoires ultramarins.

Articles similaires