Cette semaine, l’application de la semaine est Babypoom, une app’ dédiée à la fois aux parents et aux nouveaux-nés ! Rencontre avec Jérôme Idylle, concepteur de Babypoom, le faire-part de naissance digital et original !

L’arrivée d’un enfant dans une vie est une véritable révolution et ce n’est pas son concepteur qui dira le contraire. Jeune papa, il est plutôt bien placé pour savoir qu’un heureux événement se prépare bien à l’avance et dans la longue liste de petites choses à réaliser avant ou après l’arrivée de bébé, il y a l’annonce de la naissance. Il fut un temps et c’est d’ailleurs encore le cas, certains parents optaient pour le faire-part de naissance transmis par courrier sauf que cela demande tout de même du temps et de l’énergie, que l’on a pas toujours surtout les premières semaines qui suivent l’arrivée du nouveau-né. Autre problématique majeure, l’éloignement des proches souvent frustrés de ne pas pouvoir suivre l’évolution de la grossesse de maman et ne pas pouvoir assister à l’arrivée du nouveau-né.

Autant de problématiques que ce jeune papa a voulu résoudre en créant Babypoom.  « Le jour de la naissance de ma fille, comme tout nouveaux parents j’ai souhaité annoncer son arrivée à mes proches. Envoyer un simple texto ? Envoyer un faire-part papier ? Aucune de ces solutions n’étaient représentatives de l’émotion. J’ai donc créé mon propre concept, le résultat a été un faire-part émouvant et interactif. A la demande générale, j’ai décidé d’en faire profiter d’autres parents qui souhaiteraient aussi réaliser une annonce de naissance unique au monde », explique Jérôme, originaire de la Guadeloupe et actuellement installé en Martinique.

Babypoom au Salon Baby, à Paris

En résumé, quelque soit votre situation géographique, vous pourrez partagez la bonne nouvelle avec vos proches grâce à un lien sécurisé qui leur permettra de découvrir de façon ludique l’histoire de votre bébé…Grâce à une interface intuitive, vos proches pourront par exemple se plier à un petit jeu pour deviner le prénom de bébé, réagir sur le livre d’or de bébé ou encore, contribuer à une cagnotte…

Le marché international en ligne de mire

Pour certains, l’Internet est sans frontières. Un atout majeur pour le concepteur de Babypoom qui ne vise pas un marché local ou régional mais compte bien dévoiler sa création à la planète entière.

« Je crois savoir qu’il n’y a pas de naissances de bébé seulement en France (rires). En fait, il y en a environ 400 000 par jour dans le monde et le besoin d’annonce aux proches est aussi mondial. Vous l’aurez compris, l’objectif est d’aller très rapidement proposer notre service à l’international et d’aider tous les parents de notre planète à célébrer au mieux l’arrivée de leur bébé. Le service est déjà traduit dans les dix langues les plus parlés mais cela ne suffit pas, il faudra bien gérer et adapter la communication et le marketing dans chacun des pays cibles. Le service va aussi s’étoffer d’importantes fonctionnalités pour le plus grand plaisir des parents donc restez connectés sur notre page Facebook si vous souhaitez en savoir plus », ajoute t-il.

En attendant, l’application compte déjà quelques fonctionnalités qui viennent compléter le concept de base qu’est le faire-part de naissance. Elle propose également à vos amis de revivre les grandes étapes franchies lors de la grossesse à travers des photos, messages. Ils peuvent ainsi en savoir plus sur le premier test, la première échographie, la découverte du sexe…Toutes ces étapes qui font aussi que le jour de la naissance est un jour si unique dans une vie.

Un autre atout pourrait bien finir de vous convaincre : la touche solidaire. Notre jeune papa geek a même intégré une fonctionnalité qui permet aux proches qui souhaitent offrir un cadeau à bébé, de participer à une cagnotte solidaire où une partie des fonds (min. 1%) sera reversée à une association d’enfants malades et l’autre partie aux parents afin de combler les premiers besoins de bébé.

Créer, mais pas sans mal surtout aux Antilles

Babypoom est le fruit de plusieurs années de travail et a été désigné la semaine dernière « coup de coeur » du salon de l’entreprise OSE qui s’est déroulé en Martinique. Une aventure entrepreneuriale pas sans risques comme pour de nombreux projets de création vous nous direz sauf qu’être basé aux Antilles françaises, n’est pas forcément un avantage lorsque l’on se lance dans un projet lié au digital.

« Rare sont les parcours entrepreneuriaux sans difficultés et on ne fait pas exception. L’une des plus grosses est administrative et notamment liée aux banques antillaises, qui ne sont malheureusement pas toujours à niveau d’un point de vue technologique. Notre ambition internationale nous oblige à avoir un système de paiement performant qui gère toutes les devises pour nous faciliter l’encaissement international. La meilleure solution du marché qui répond parfaitement à notre besoin nous a indiqué ne pas travailler avec les banques antillaises, dommage! », explique t-il.

Ceci étant, la bonne nouvelle pour les futurs parents, c’est que vous pourrez aisément utiliser l’application depuis les Antilles françaises comme depuis les autres départements d’Outre-mer. En parlant de ça, le créateur de Babypoom rappelle que pour l’heure vous pouvez utiliser l’application via l’interface web my.babypoom.com. Quant à l’application mobile, le concepteur nous rassure, « elle va rapidement être disponible. »

Et au cas où si vous n’avez pas encore bien saisi le concept, cette vidéo devrait vous éclairer :

Articles similaires