Les aéroports de Guadeloupe et de Martinique ont connu en 2016 un trafic passager record, chiffres à l’appui. Un dynamisme directement lié à la nouvelle stratégie commerciale d’Air Caraïbes et Air Antilles ou encore, l’arrivée de la Norwegian.

La saison touristique 2015/2016 a été un bon cru pour les Antilles françaises. Pour confirmer cette tendance, rien de mieux que des chiffres notamment ceux des aéroports régionaux où transitent chaque année des millions de voyageurs. Il y a quelques jours, l’aéroport Pôle Caraïbes de la Guadeloupe et l’aéroport Martinique Aimé Césaire, en Martinique ont présenté leurs chiffres de fréquentation pour l’année 2016 et les nouvelles sont plus que bonnes.

En 2016, l’aéroport Pôle Caraïbes a enregistré un record d’affluence en 2016 (+8% par rapport à 2015) avec 2 253 000 passagers accueillis. Avant cette année, il fallait remonter à l’année 2000 pour connaître une affluence aussi importante. Une année référence pour la Martinique également mais là aussi battue, puisqu’en 2016, l’aéroport basée au Lamentin à également battu son record personnel en atteignant puis dépassant les 1 758 316 passagers accueillis à l’époque pour se retrouver aujourd’hui avec des statistiques florissantes, à savoir 1 864 582 passagers accueillis l’an dernier.

Et ce n’est pas un hasard si l’aéroport Pôle Caraïbes et l’aéroport Martinique Aimé Césaire ont atteint des chiffres records en 2016. Les deux aéroports ont bénéficié de leviers clés tels que la nouvelle stratégie commerciale des compagnies évoluant sur le régional. Avec leurs offres low-cost et options tarifaires alléchantes initiées par les compagnies Air Caraïbes et Air Antilles, le nombre de voyageurs a été croissant car il ne faut pas l’oublier, les voyageurs antillais étaient depuis longtemps dans l’attente de tarifs attractifs sur le réseau régional.

Autre explication, l’arrivée de la compagnie Norwegian qui connecte directement les Etats-Unis aux Antilles françaises. Là encore, des dizaines de milliers de voyageurs ont pu bénéficier de vols à bas prix au départ de la Guadeloupe et de la Martinique vers New-York, Boston ou encore, Baltimore et à l’inverse, les touristes américains étaient plusieurs dizaines de milliers en 2016 à quitter ces villes pour venir profiter des départements français. L’opportunité pour eux notamment de venir se réchauffer et profiter de la mer des Caraïbes à moindre coût, non loin de chez eux pendant que l’hiver s’abat sur la côte Est américaine. La donne est la même pour les Canadiens qui n’ont pas hésité à affluer vers les Antilles françaises en 2016. A noter également, la croissance du trafic vers la Frange hexagonale qui s’est accentuée en 2016 sans oublier, l’apport non négligeable des croisiéristes qui ont transité par les aéroports des deux îles avant et après leurs différentes croisières.

Une bonne nouvelle pour le secteur du tourisme aux Antilles françaises et ses professionnels, grands gagnants de cette accroissement du trafic de passagers au sein des aéroports de la Guadeloupe et de la Martinique. Reste maintenant à l’aéroport Martinique Aimé Césaire de profiter de cette dynamique pour atteindre l’un de ses objectifs prioritaires : atteindre les 2 000 000 de passagers sur une année.

Articles similaires