En cette fin d’année, l’heure est au bilan mais aussi aux prévisions. Le site éducatif L’Etudiant a mené une étude sur les universités de France où l’on a le plus de chance d’obtenir son master. Qu’en est-il pour l’Outre-mer ? Guyane, La Réunion ou les Antilles, où aurez-vous le plus de chance d’obtenir votre master ?

Si vous êtes en période d’examens dans l’une des universités d’Outre-mer, lire cet article vous donnera dans tous les cas un coup de boost. En effet, grâce à un classement réalisé par le site L’Etudiant, vous pouvez situer votre université (celle des Antilles, de la Guyane, de La Réunion ou de la Polynésie française) dans le palmarès 2017 de la réussite en master. Un classement établi selon les chiffres du ministère de l’Éducation nationale.

Selon L’Etudiant, sur les 114 491 étudiants inscrits pour la première fois en master 1 en 2013, seuls 61 146 ont obtenu leur master 2, deux ans plus tard à la session 2015. Un taux de 53,4 % qui s’explique principalement par des redoublements en master 1 ou des sorties de l’université avant l’obtention du diplôme final. Mais cette moyenne dissimule d’énormes disparités entre facs : 74,5 % de réussite en Corse contre 28,3 % à Paris 8. Des différences plutôt étonnantes mais qui s’explique par divers facteurs tels que les profils des étudiants admis en master 1 (âge, niveau d’études) mais également des filières proposées. Pour le site éducatif, les données sont claires : si vous êtes en sciences ou en STAPS, vous aurez beaucoup plus de chances d’obtenir votre diplôme que si vous êtes en lettres, langues, art et sciences humaines et sociales. La sélection exercée et plus ou moins controversée lors du passage en master 1 ou à l’entrée de M2 joue également son rôle.

La Réunion en tête des universités d’Outre-mer

Si vous êtes actuellement scolarisé à l’Université de La Réunion, vous serez sûrement ravis de savoir qu’en Outre-mer, c’est dans cette université que vous aurez le plus de chance d’obtenir votre master. L’université de La Réunion est classée 50ème de ce classement qui compte 72 universités. Suivent les quatre autres universités d’Outre-mer classées à partir de la 60ème place à commencer par l’Université des Antilles qui pointe à la 60ème place du classement avec une valeur ajoutée par an en baisse. Les deux autres universités d’Outre-mer ferment la marche, à savoir celle de Polynésie française classée 70ème et enfin, dernière de ce palmarès, l’université de la Guyane.

A noter que grâce à un taux de réussite réel largement supérieur au taux de réussite attendu, l’université Paris-Est Marne-la-Vallée se hisse au top de ce classement national.

L’Etudiant

 

Pour comparer les universités, L’Etudiant explique s’être basé non pas sur les taux bruts de réussite, mais sur la « valeur ajoutée » donnée par le ministère de l’Éducation nationale. Celui-ci calcule la différence entre le taux réel et le taux attendu, compte tenu de la structure de chaque établissement.

Articles similaires