Le saviez-vous ? Si vous êtes propriétaire d’un logement dans les DOM, vous pouvez bénéficier de primes, de déductions d’impôts ou encore, d’un prêt à taux zéro, dans le cadre de travaux de rénovation énergétique. Pour se faire, trois aides sont à votre dispositions. Les détails.

On en fait pas une priorité et pourtant, certains travaux permettent d’améliorer la performance énergétique de votre habitat avec en prime, la possibilité pour vous de bénéficier de déductions d’impôts. Ces aides financières concernent les cinq départements d’Outre-mer : Guadeloupe, Martinique, Guyane, La Réunion et Mayotte. Revue d’effectif :

  • Le crédit d’impôt pour la transition énergétique (CITE)

Le crédit d’impôt pour la transition énergétique permet de déduire de ses impôts sur le revenu 30 % des dépenses d’équipement et éventuellement de main d’œuvre pour certains travaux de rénovation énergétique. Afin d’en bénéficier et avant d’attaquer votre chantier, quatre étapes essentielles vous seront nécessaires : identifier les travaux à réaliser dans votre logement et vérifiez qu’ils sont éligibles au crédit d’impôt pour la transition énergétique, faire obligatoirement réaliser vos travaux par un professionnel qualifié RGE (reconnu garant de l’environnement, conserver les factures et justificatifs et se munir du formulaire « dépenses pour la transition énergétique dans l’habitation principale ».

Le crédit d’impôt pour la transition énergétique est cumulable : Avec l’éco-prêt à taux zéro (éco-PTZ), sans conditions de ressources ; Les subventions obtenues par ailleurs (aides des collectivités locales, aides EDF et EDM) devront être déduites du montant des dépenses éligibles au CITE.
  • Demander un éco-prêt à taux zéro

L’éco-prêt à taux zéro a pour objectif d’aider les particuliers à rénover leur maison ou leur appartement. Il permet de disposer d’une avance de trésorerie remboursable sans intérêts.  Le prêt, plafonné à 30 000 € maximum, est accordé par les banques sous convention avec l’État. Il doit être remboursé dans les dix ou quinze ans en fonction des travaux réalisés. Un bouquet de travaux de deux actions au minimum ou l’atteinte d’une performance énergétique globale minimale doivent être envisagés pour pouvoir bénéficier de l’éco-prêt à taux zéro.

L’éco-prêt à taux zéro est cumulable : avec le crédit d’impôt, sans conditions de ressources ; avec les aides des collectivités territoriales.
  • Demander les aides des fournisseurs d’énergie

Dans le cadre du dispositif des certificats d’économies d’énergie, les fournisseurs d’énergie (EDF Guadeloupe, EDF Martinique, EDF Réunion, Electricité de Mayotte) s’engagent auprès de l’État à aider les particuliers à réaliser des économies d’énergie dans leur logement. Pour cela, ils accordent des primes et des prêts bonifiés si vous réalisez des travaux de rénovation énergétique.

N’oubliez pas, les démarches à entreprendre pour bénéficier des aides financières sont propres à chaque dispositif. À l’exception du crédit d’impôt pour la transition énergétique, elles s’effectuent, avant de commencer les travaux de rénovation énergétique dans votre logement.

Cliquez sur le lien suivant « L’éco-rénovation« , pour tout savoir sur ces aides financières disponibles dans les DOM (démarches, conseils et contacts).