Au lendemain de l’élection de Miss France, la Guyane n’a pas fini de rendre hommage à son ambassadrice. Alicia Aylies, l’enfant du pays a été élue Miss France 2017 lors de l’élection qui se déroulait samedi, à Montpellier. C’est la première fois dans l’histoire du concours qu’une Miss Guyane est couronnée Miss France.

Jamais auparavant ce n’était arrivé jusqu’à ce samedi 17 décembre, jour historique pour la Guyane et sa candidate à l’élection de Miss France, Alicia Aylies. A 18 ans, elle succède à Iris Mittenaere en devenant Miss France 2017 mais surtout, elle devient la première Miss Guyane couronnée au concours de « la plus belle femme de France. »

L’Outre-mer, fournisseur de Miss France

Depuis la première élection qui s’est déroulée en 1920 jusqu’en 2017, jamais une Miss Guyane ne s’était autant mise en évidence durant une élection de Miss France. Quand on évoque le lien de ce concours créé en 1920 avec l’Outre-mer, il est beaucoup plus fréquent d’entendre parler de la Guadeloupe qui a fourni à la France, deux miss nationales : Véronique De la Cruz (1993) et Corinne Coman (2003), ou encore de La Réunion qui a également vu deux de ses miss couronnées Miss France. C’était d’abord en 1976 avec un titre de Miss France attribué à Monique Uldaric puis en 2008, Valérie Bègue.

La Martinique et Mayotte sont donc les seuls DOM à ne pas avoir encore été couronnés Miss France cependant, il est important de souligner la présence récurrente des Miss Martinique dans le top 12 voire le top 5 de l’élection annuelle comme cela a été le cas en 2015, lorsque Morgane Edvige termine 1ère dauphine de Miss France 2016, Iris Mittenaere. La jeune Martiniquaise participera d’ailleurs ce dimanche à l’élection de Miss Monde, à Washington.

L’Outre-mer est sans conteste un vivier de Miss France et de dauphines puisque de nombreuses ultramarines terminent souvent dans le top 5 de plusieurs concours et régulièrement dans le top 12.

Pour rappel, Miss France est un concours de beauté destiné aux françaises âgées de 18 ans à 24 ans. Ce concours ouvre droit, pour la gagnante, au titre annuel du même nom. Créé en 1920 par Maurice de Waleffe sous le titre de « la plus belle femme de France », le concours est diffusé à la télévision depuis 1987, et a inspiré la création de Miss Europe et de Mister France.

Articles similaires