Alexis Ajinça ne devrait plus revenir en Equipe de France. C’est ce qu’il a annoncé sur les ondes dans l’émission Basket Time, de RMC. Le pivot Guadeloupéen des New-Orleans Pelicans ne serait plus « motivé » en plus de ne plus être en odeur de sainteté avec le sélectionneur des bleus, Vincent Collet.

Serait-ce la fin d’une idylle entre Alexis Ajinça et les bleus ? A priori, oui. Invité de l’émission Basket Time, le basketteur qui évolue actuellement en NBA, aux New-Orleans Pelicans a justifié son intention de ne plus jouer en Equipe de France par des désaccords et une mauvaise entente avec l’actuel sélectionneur des bleus, Vincent Collet. Selon ses propos repris par L’Equipe, Alexis Ajinça dit ne pas avoir compris certaines des réactions du sélectionneur, Vincent Collet, qui a aussi été son coach à Strasbourg, et par le DTN (Directeur technique national), Patrick Beesley.

«Quand je ne suis pas venu la première fois (au Mondial 2014), c’est parce que ma femme allait accoucher et que c’était une grossesse difficile. J’ai prévenu deux mois avant le début du stage. L’année d’après (Euro 2015), j’étais blessé et j’ai subi une grosse pression de la part du General Manager et du propriétaire des Pelicans. J’ai dû faire un choix et c’est encore très mal passé», a-t-il souligné.

Le Guadeloupéen qui fait actuellement partie de la rotation des Pelicans cible clairement Vincent Collet. «Je lui en veux parce qu’il n’a pas assumé son rôle, il aurait dû intervenir, estime le pivot français. Quand c’était possible, j’ai toujours répondu présent. Les gens ont oublié que j’ai fait des sacrifices à une époque. En 2010, avant le Mondial, on m’a contacté pour me dire que j’avais de bonnes chances d’être dans l’équipe. Le premier jour du stage, mon père est décédé et je me suis absenté. Cinq jours plus tard, j’étais écarté du groupe (…) Il y a beaucoup de rancœur.»

Résultat, Alexis Ajinça ne verrait plus d’intérêt à batailler pour participer aux grandes échéances internationales avec les bleus. «Je ne suis plus du tout motivé, s’est-il justifié lundi sur RMC. Je pense que l’équipe de France et moi on est partis dans deux directions différentes.», a t-il annoncé.