La nouvelle a de quoi surprendre et pourtant, il se pourrait bien que Pepsi et Coca-cola, les deux géants du soda auraient enfin décidé de réduire la quantité de sucre ajoutée dans leurs sodas. Selon Business Insider, « cet intérêt soudain du géant des sodas pour la nutrition n’est pas vraiment une surprise. »

Ils lèveront le pied sur le sucre mais ce n’est pas pour tout de suite, tout de suite. Selon Business Insider, il y a une semaine jour pour jour, « PepsiCo annonçait que, d’ici 2025, deux tiers de ses boissons auraient 100 calories de sucres ajoutés en moins par ration de 35 cl. »

Coup de comm ou véritable stratégie ? A l’heure qu’il est, il semblerait évident de pencher pour une stratégie bien ciblée car le marché du soda tangue quelque peu selon les acteurs du milieu. Un recul de la consommation de soda qui laisserait penser que les consommateurs habituels ou potentiels consommateurs se préoccuperaient un peu plus de leur santé et délaisseraient les boissons (trop) sucrées pour d’autres moins sucrées.

Une vision que semble partager Business Insider qui explique pour sa part le déclin du soda principalement par le fait qu’il y a de plus en plus d’études scientifiques qui prouvent l’impact néfaste de la consommation excessive de sucre. Or, les Américains consomment 30% de sucre de plus par jour qu’il y a 30 ans, selon l’Obesity Society. De plus en plus, on s’intéresse aux dangers de l’excès de sucre.

« En 2015, le volume total de soda consommé aux Etats-Unis a baissé de 1,2%, après un repli de 0,9% en 2014, rapporte Beverage Digest. Le volume de Coca-Cola consommé par les Américains a chuté de 1% en volume, celui de Pepsi de 3,2% », avance Business Insider.

Se diversifier pour relancer les ventes

Pour redonner un coup de boost à leurs ventes, les deux mastodontes du soda Pepsi et Coke joueraient la carte de la diversification selon le magazine spécialisé. Ils proposeraient ainsi des produits variés tels que l’eau en bouteille, du thé ou du café.

En avril, la patronne de Pepsi, Indra Nooyi, annonçait que moins de 25% du chiffre d’affaires de l’entreprise venait désormais du soda — soit autant que ce que lui rapporte sa division « naturelle », qui inclut l’eau en bouteille et les boissons sans sucre.

Nooyi considère que de mettre le cap sur des produits destinés à des consommateurs soucieux de diététique est une façon de préparer le portefeuille de marques de Pepsi à l’avenir, en le « réorganisant pour capitaliser sur l’intérêt croissant des consommateurs pour la santé et le bien-être ».

© Reuters

© Reuters

De nos jours, difficile d’en faire trop avec le sucre car non seulement, les consommateurs se sentent deux fois plus concernés par les effets néfastes du sucre sur leur santé, sans oublier le rôle clé de l’Organisation Mondiale de la Santé qui a fait de la lutte contre l’obésité, son cheval de bataille.

Selon le Huffington Post qui a tenté une petite expérience, Pepsi devrait enlever l’équivalent de deux morceaux de sucre de ses canettes. Dans une vidéo réalisée par l’une de leurs équipes, on découvre ainsi qu’à ce jour, une canette de Pepsi 35cl contient environ 7 morceaux de sucre soit 36 grammes de sucre. D’ici 2025, dans une canette de Pepsi il y aurait désormais, deux morceaux de sucre en moins soit 25 grammes de sucre.