Ce 18 novembre promet d’être un jour béni pour les quelques milliers de personnes atteintes de la drépanocytose en Guadeloupe, en Martinique et en Guyane. Pour la 15ème année consécutive, le McHappy Day revient avec toujours le même objectif : récolter des fonds pour faciliter le quotidien des drépanocytaires.

L’an dernier, ils avaient obtenu pas moins de 28 714 euros. Des bénéfices reversés entièrement à l’association ASAD 972 basée en Martinique et qui accompagne les drépanocytaires dans leur combat quotidien. En Guadeloupe, la totalité des sommes récoltées par la vente de Big Mac et de petites mains jaunes sera reversée à l’Association Guadeloupe Espoir Drépanocytose (GED). Cette année, l’objectif étant de dépasser les 40 152 euros récoltés l’année dernière et qui ont permis notamment de financer l’achat d’un appareil pour la transfusion sanguine des enfants drépanocytaires.

Car cette maladie génétique qui touche les globules rouges est un poids lourd. Les contraintes sont importantes et aucun traitement ne permet à ce jour d’en guérir. Pour soulager les patients, les médecins comptent sur du matériel de pointe comme les Respiflo, des appareils de kinésie respiratoire qui ont également pu être achetés en 2015 grâce au McHappy Day.

respiflo-tp-1-jeff

Le respiflo, appareil de rééducation respiratoire

Mobilisation générale

Pour Arcos Dorados, l’entreprise qui détient la franchise McDonald’s dans toute l’Amérique Latine et la Caraïbe, cet engagement aux cotés des drépanocytaires ne date pas d’hier. Depuis 1977, la société organise des opérations de soutiens aux malades. Il faut dire que dans notre espace géographique où la population est très métissée, les cas de drépanocytose ne sont pas rares. Rien qu’en Martinique, 20 à 25 enfants porteurs de la maladie naissent chaque année et un couple sur dix est susceptible de mettre au monde en bébé malade.

Pour sensibiliser le plus grand nombre, Arcos Dorados met en place son McHappy Day dans les 20 pays où elle est présente simultanément. Une vaste opération qui rassemble pas moins de 2,8 millions de participants et permet de soulager 70 000 familles. 

Un sourire par an

Pour mobiliser ses participants chaque année, McDonald’s choisit un ou une petit ambassadeur/drice. Cette année, ce sont les yeux brillants de Leall’ Coesy, 3 ans et de sa maman Naydy Norbert qui ont été retenus. De quoi craquer littéralement et réveiller la générosité qui sommeille en chacun de nous. Cette année, la petite Guadeloupéenne et sa maman espère faire encore mieux que l’an dernier. Vous pouvez concrétiser leurs espoirs en achetant un Big Mac dans l’un des restaurants de la Guadeloupe et de la Martinique, ce vendredi 18 novembre ou de la Guyane, vendredi 25 novembre prochain (3 283 vendus en 2015) ou tout simplement en achetant un autocollant « main jaune », disponible en ligne sur www.jaifaitungeste.fr. Ainsi tout le monde saura quel humain solidaire vous êtes. L’an dernier, 7 391 de ces petites mains jaunes ont illuminé notre île, le temps d’une journée d’humanité.

Articles similaires