Comme de coutume dans la Caraïbe, fin d’année rime avec saison touristique. Une période durant laquelle les compagnies aériennes sortent le grand jeu. Si vous souhaitez découvrir les Antilles françaises en profitant des meilleurs tarifs, c’est le bon moment ! On vous explique pourquoi.

Lorsque la fin d’année approche, les professionnels du tourisme sont en ébullition attendant avec impatience le top départ de la saison touristique. En règle générale, elle démarre au mois de novembre pour s’achever vers mai. Six à sept mois durant lesquels tous les acteurs du secteur s’affaireront pour séduire et attirer des millions de touristes vers eux.

Cette année, les compagnies aériennes ont pris les devants et ont choisi leur cible, cette année, qu’elles soient françaises ou étrangères, c’est vers les Antilles françaises qu’elles souhaitent transporter des visiteurs et ce, à bas coût.

La Norwegian donne le ton

La compagnie aérienne low-cost n’a pas tardé en annonçant dès le début d’année son intention de revenir sur les lignes antillaises. Ainsi, à partir du 10 novembre, les rotations reliant New York, Boston et Baltimore à la Guadeloupe et la Martinique reprendront pour une période plus longue que lors du premier test effectué en 2015. Une aubaine pour les touristes américains séduits par les Antilles françaises l’an dernier. On peut s’attendre à un flux plus conséquent en provenance des Etats-Unis et dans l’autre sens, inutile de rappeler à quel point les Antillais sont ravis de pouvoir découvrir des villes comme New-York ou encore Boston à des tarifs plus qu’abordables.

Un bon coup de comm’ pour la compagnie norvégienne qui ne s’arrête pas là. Dans la foulée, elle a redonné un coup de d’accélérateur en annonçant la mise en place de dessertes depuis Londres (Angleterre) vers les Antilles françaises à partir de novembre également. Une porte ouverte pour les touristes britanniques qui eux aussi devraient déferler sur les Antilles françaises durant cette période.

Et vous me direz, jamais deux sans trois. Après l’Angleterre, la Norwegian ajoute une connexion entre Fort Lauderdale (Floride) et la Guadeloupe. Les tarifs démarreront à 79 $ pour un aller simple. Les vols quant à eux débuteront le 17 décembre prochain.

Air Transat, Air Canada et Condor emboîtent le pas

La Norwegian n’est pas la seule compagnie aérienne à avoir mis le grappin sur les Antilles françaises. La compagnie aérienne suisse Condor vole ainsi à destination de la Martinique depuis le 6 novembre. Condor reliera Francfort à Fort-de-France via un vol direct assuré tous les dimanches par la suite. Avec cette nouvelle desserte, la compagnie suisse basée en Allemagne élargit son réseau qui compte pour l’heure 17 destinations à travers la Caraïbe.

Après la Norwegian et Condor, Air Transat se joint à la fête en annonçant très tôt dans l’année, son intention de renforcer ses vols vers les Antilles françaises, d’ici la fin de l’année. Une nouvelle qui tombe à point nommée pour le secteur du tourisme en Guadeloupe et en Martinique. La compagnie canadienne proposera ainsi deux vols par semaine au départ de Montreal vers la Guadeloupe et la Martinique. Ces deux vols s’effectueront les dimanche et mercredi. Ils débuteront mi-décembre 2016 pour s’achever en avril 2017.

Côté français, XL Airways proposera des vols à des tarifs abordables (à partir de 200,00 € l’aller simple) à partir de décembre prochain depuis Paris-CDG vers Pointe-à-Pitre (Guadeloupe) et Fort-de-France (Martinique). Ces rotations s’achèveront en avril 2017. Sans oublier qu’à partir de décembre prochain, la compagnie aérienne reliera Paris à Saint-Martin via un vol direct.

Autant de rotations à destination des Antilles françaises, une aubaine pour les professionnels du tourisme aux Antilles françaises qui attendent avec impatience le début de la saison touristique mais aussi pour les antillais qui voient là, une porte ouverte sur le monde.