Sa visite n’avait rien de la visite de courtoisie. De passage en Guadeloupe dans le cadre d’un déplacement officiel, le ministre de l’Intérieur, Bernard Cazeneuve a annoncé de nouveaux moyens pour les forces de sécurité. Des moyens humains mais aussi matériels. Récapitulatif.

Le ministre de l’Intérieur, Bernard Cazeneuve savait qu’il arrivait dans un climat particulier. Quelques jours avant cette visite officielle dans les DFA, un jeune lycéen était mortellement poignardé à la sortie de son lycée. Un drame qui a secoué l’île exposée depuis plusieurs années à des faits de violence récurrents. De son côté, les syndicats de police haussent le ton en réclamant des moyens humains et matériels afin d’assurer la sécurité des personnes et des biens mais il aura fallu que la sonnette d’alarme soit tirée à maintes reprises avant qu’ils n’obtiennent gain de cause.

Durant sa visite en Guadeloupe, Bernard Cazeneuve a confirmé lors d’une conférence de presse à Pointe-à-Pitre, l’arrivée en Guadeloupe de « 158 policiers et gendarmes » supplémentaires qui « s’ajoutent aux 70 gendarmes mobiles opérationnels depuis le 19 septembre, des investissements en matériels, en véhicules, en locaux avec des opérations immobilières à Basse-Terre, Baie-Mahault, Pointe-Noire, une répartition plus optimale de la gendarmerie et de la police avec une réflexion sur un redéploiement des personnels de Capesterre-Belle-Eau », indique de son côté, la Préfecture de Guadeloupe.

Si les effectifs de sécurité se verront renforcer, les services déjà en place et futurs bénéficieront de « matériel supplémentaire » tels que des gilets par balles, des casques, et « 11 nouveaux véhicules d’ici la fin de l’année en Guadeloupe ».

Les effectifs renforcés entre septembre 2016 et juin 2017

« 87 arrivées nettes de policiers et d’adjoints de sécurité (…) entre septembre 2016 et juin 2017 », annonce faite par Bernard Cazeneuve. « Cet engagement que je prends devant vous sera tenu à l’unité près », ajoute t-il. « Les renforts que je vous annonce aujourd’hui seront largement destinés à augmenter les patrouilles et consolider la présence de ces forces dans les quartiers où cela est nécessaire », a poursuivi le ministre. Cazeneuve a par ailleurs exprimé son souhait d’étudier une « répartition plus optimale des compétences entre la police et la gendarmerie ».

Lors de son discours au commissariat de Pointe-à-Pitre, le ministre de l’Intérieur, Bernard Cazeneuve, a annoncé des mesures fortes pour lutter contre la délinquance en Guadeloupe. Sa rencontre avec les personnels du commissariat a été suivie d’une cérémonie, en présence des élus de l’archipel, où il a remis quatre médailles de la sécurité intérieure et une médaille pour acte de courage et de dévouement.

Selon une étude réalisée par le ministère de l’Intérieur, la Guadeloupe parmi les départements de France les plus violents en 2015. En attendant de trouver des solutions, la situation reste tout de même inquiétante. Ce dimanche au petit matin, un jeune homme de 17 ans a été tué par balles, lors d’une soirée d’anniversaire à Basse-Terre.