ImpressionAlors que la pêche au lambi est ouverte depuis ce samedi en Guadeloupe, l’occasion ne pouvait pas mieux tomber pour réviser ses classiques, à savoir les diverses manières de cuisiner ce mollusque que l’on trouve principalement dans la mer des Caraïbes et qui fait le bonheur de nos papilles tout au long de l’année.

Le lambi, lobatus gigas de son nom binominal est particulièrement apprécié dans les Antilles où il constitue un mets de choix aussi prisé et luxueux que la langouste. L’un des atouts de ce mets est que l’on peut le préparer de diverses manières. Sortez stylo et bloc-notes !

En Fricassée

C’est un grand classique indémodable. Lambi et fricassée sont indissociables. Cependant la recette ne s’improvise pas car pour arriver à ce résultat, il faut en passer des étapes mais croyez-nous, cela vaut le détour.

© Sweet Kwisine

© Sweet Kwisine

Grillé

En mode grillade, c’est la solution parfaite pour déguster du lambi accompagnée de la fameuse « sauce chien ». Pour se faire, pas besoin d’être un cordon bleu, il vous suffit d’abord de nettoyer le lambi, bien le battre pour l’attendrir puis le griller avant de le déguster.

Is this LOVE ? 😍 #lanbi #conch #family #Love #BeachByNight #Somewhere #MieuxCadrerNextTime

Une photo publiée par Philip Sadikalay (@philipmusik) le

Avec des dombrés

Cette fois, la recette est un peu plus élaborée mais tout aussi délicieuse. Préparer un « dombré au lambi », peut vous prendre un certain temps mais vous ne serez pas déçus. Quant aux dombrés, c’est le plus facile dans la recette, vous aurez juste à réaliser des petites boules que vous réaliserez avec de la farine, un peu de sel et de l’eau.

Ce midi c’est …. #dombré #lambi #lambis #bonneappetit #bondimanche

Une photo publiée par Fauxfaux Kapic (@fofokapic) le

En accras

Vous connaissez sans doute les incontournables accras, cette fois au lieu de la traditionnelle morue, on la remplace par la chair du lambi. Les accras de lambi sont particulièrement appréciées dans les îles anglophones notamment aux Bahamas.

En filet ou en steack

Cette recette est également fréquente dans les cuisines des restaurants notamment ceux situés aux bords des plages des îles de la Caraïbe. Le filet ou steack n’est pas totalement grillé, on le fait revenir afin de lui donner un minimum de cuisson avant de le servir avec une sauce créole.

Un lambis frite…. Pas un frite lambis #conch #972 #friend #bonapp #food #seafood

Une photo publiée par satiwoe (@satiwoe) le

Frit

Cette spécialité, on la retrouve une fois de plus plutôt dans les îles anglophones qu’aux Antilles françaises. Le lambi est frit ou pané puis on l’arrose de citron. Ca se laisse manger tout seul en apéritif ou sous forme de tapas.

#conch #turksandcaicos #mangoreef

Une photo publiée par Brian (@btassillo) le

En salade

Pour ceux qui aiment manger léger, rien de mieux qu’une bonne salade de lambi. Une fois que vous avez préparée diverses épices et quelques légumes ou fruits, vous y intégrez du lambi que vous aurez fait bouillir puis griller ou non, à votre convenance. Tout cela accompagnée d’une bonne sauce, c’est le bonheur absolu !

sans oublier, les pâtés de lambi, le boudin de lambi ou encore, les bokits, pizzas et autres crêpes garnies avec la farce de lambi ! Bon appétit !

Cover FB-Galleria&Moi-851x315