Il aura plus ou moins épargné les Petites Antilles mais entre temps, il s’est considérablement renforcé et menace désormais Haïti, la Jamaïque ou encore, Cuba. L’ouragan Matthew fonce actuellement sur la zone où se situe ces trois pays. A Haïti, pays déjà fragilisée par le passé, les autorités locales s’organisent et se préparent au pire.

Une nouvelle fois, la population haïtienne va devoir faire face à un énième ouragan et celui-là n’a pas l’air très commode. Ce dimanche après-midi, l’ouragan Matthew qui est désormais en classe 4 se situe à quelques kilomètres de Haïti et devrait frapper le pays entre dimanche et lundi. Les autorités locales tentent à l’heure qu’il est de s’organiser afin d’assurer la sécurité des personnes et des biens dans la mesure du possible.

Ce dimanche, les supermarchés ont été pris d’assaut sans compter les écoles et les églises qui ont été réquisitionnées afin de servir d’abris à la population.

Ce dimanche après-midi, le Président de Haïti par interim Jocelerme Privert accompagné de plusieurs ministres et a annoncé la fermeture des écoles pour demain lundi et mardi, indique Haitilibre. « Les personnes qui vivent dans des habitations qui menace de s’effondrer il faut que vous quittiez ces maisons, pour vous réfugier dans les écoles, les églises… […] » a déclaré le Président Jocelerme Privert.

Haïti, Cuba ou encore la Jamaïque se préparent à l’approche de l’ouragan Matthew qui s’accompagne de fortes pluies et de rafales de vent dépassant les 200 km/h, selon les derniers relevés.