Il fallait y penser, Sylvia Phibel Puissant l’a rendu possible. Vous entendez régulièrement parler d’usines ou du secteur industriel sans pour autant y avoir mis un seul orteil ne serait-ce qu’une fois dans votre vie. Caraïbes Factory est la startup qui vous permet de découvrir l’envers du décor, ou comment découvrir les coulisses des procédés de fabrication au sein d’une usine implantée dans la Caraïbe.

Vous êtes un touriste, un résident, un étudiant ou encore, un professionnel et vous souhaitez plonger dans l’univers de l’industrie ? Bingo ! C’est exactement ce que vous propose Caraïbes Factory, une startup créée depuis peu par une Guadeloupéenne, Sylvia Phibel Puissant. Le concept est simple : quelque soit votre statut, la startup vous ouvre les portes des industries qui produisent local sur un territoire de la Caraïbe. Vous pourrez ainsi en savoir plus sur l’entreprise de votre choix et surtout réserver votre visite afin d’en découvrir les procédés de fabrication.

« En 2012, lors de ma deuxième année de master en communication, j’ai été embauché en alternance par la centrale géothermique de Bouillante. Je m’occupais alors de la communication interne et externe de l’entreprise mais également d’assurer l’organisation et l’animation des visites du site », explique Sylvia Phibel Puissant, la fondatrice de Caraïbes Factory.

« Quatre années plus tard, je travaille toujours avec cette société qui a accepté de me suivre dans mon aventure entrepreneuriale. J’ai continué à réaliser les visites de leur site et me suis rendue compte assez rapidement que les visiteurs étaient plus nombreux et plus intéressés par ce type de visite que je ne l’aurais cru. Je me suis découvert un véritable engouement pour cette activité et c’est de là que l’idée a commencé à germer. »

14317402_121345688323546_4270749776578985745_n

Caraïbes Factory est en fait une plateforme numérique de réservation en ligne de visite de sites industriels dans la Caraïbes. Un concept innovant qui existait cependant, déjà. « Après avoir fait quelques recherches sur internet, j’ai découvert que cette activité était bien établie en Métropole et ce, depuis 2012, suite à la création de l’AVE (Association de la Visite d’Entreprise). J’ai eu la surprise de découvrir que je n’avais absolument rien inventé (rires) et que la plateforme que j’imaginais créer existait déjà pour la métropole… mais pas pour les DOM, et encore moins pour la Caraïbe », explique la fondatrice.

L’idée est de démarrer avec la Guadeloupe et la Martinique, puis la Guyane et ensuite d’attaquer le marché caribéen

Gratuit pour les utilisateurs et sur abonnement annuel pour les entreprises, Caraïbes Factory se veut veut être le premier site dédié à la valorisation de l’industrie caribéenne.

14333563_124026384722143_5153201726455500451_n

Du 13 au 17 septembre dernier, le Comité du Tourisme de la Caraïbe (CTO) a organisé à la Barbade une conférence sur l’état de l’industrie du tourisme dans la Caraïbe. Caraïbes Factory s’est vu proposé un espace dans le salon pour exposer et présenter son service. « Une belle occasion de prendre la température du marché caribéen concernant ce service », glisse Sylvia Phibel Puissant. A ses côtés, Naïka Pichi-Ayers, directrice du cabinet conseil IKONE Caraïbes, en charge du développement commercial et marketing de Caraïbes Factory.

« L’accueil du projet a dépassé mes espérances et les contacts établis là-bas s’avèrent être précieux pour aider au montage du projet dans la Caraïbe. L’évènement rassemblait les membres des ministères du tourisme des différentes îles de la Caraïbes. Le projet ayant séduit quelques personnes, ces dernières ont permis que le projet arrive jusqu’au oreille du Ministre du Tourisme de la Barbade et également Président du Comité du Tourisme de la Caraïbes. Ce n’est qu’une première étape mais qui sonne déjà comme des débuts prometteurs, bien que le plus dur reste à faire. »

14390935_123283484796433_8076784585886683500_n

« A court terme, l’objectif est de lancer une plateforme plus ou moins collaborative où les utilisateurs pourront identifier les industries qu’ils ont déjà visités ou aimeraient visités. A moyen terme, une levée de fond permettra de lancer la version définitive du site avec plus de fonctionnalités, plus d’entreprises aussi et sur des zones géographiques plus étendues. A long terme, Caraïbes Factory veut se positionner comme le partenaire incontournable des industries caribéennes afin de les représenter de par le monde sur des salons, séminaires ou autres. », explique sa fondatrice.

Un projet novateur dont le lancement est prévu pour janvier 2017 et qui vient s’ajouter à ceux déjà initiés par cette génération de jeunes chefs d’entreprises qui ont fait de l’innovation leur crédo et ce, dans des secteurs divers et variés. La Caraïbe semble d’ailleurs un nouveau terrain de jeu pour tout ce beau monde qui a bien compris que l’évolution passait par cette zone et toutes les îles qu’elle englobe.