Préparez la monnaie. En 2017, la redevance télé augmentera de deux euros. Annonce faite cette semaine par la ministre de la Culture, Audrey Azoulay. La redevance pour l’audiovisuel public vous coûtera 139 euros si vous êtes imposable à la taxe d’habitation en France métropolitaine et 89 euros, si vous résidez dans les Départements d’outre-mer.

Stable jusqu’en 2008, la redevance audiovisuelle ne cesse d’augmenter depuis. En 2017, elle augmente encore de deux euros. Vous devez la payer si vous êtes imposable à la taxe d’habitation et que vous occupez, au 1er janvier de l’année d’imposition, un logement équipé d’un téléviseur ou un dispositif assimilé. Les ordinateurs et tablettes tactiles ne sont pas concernés comme évoqué un temps par le Gouvernement.

Pour justifier cette nouvelle hause, le ministère s’explique : « La règle stricte d’indexation sur l’inflation était de 1 euro, mais, pour financer l’audiovisuel public, nous avons décidé d’ajouter un euro supplémentaire », explique-t-on au ministère. Cette hausse doit financer celle de 1,6% du budget de l’audiovisuel public, qui doit s’établir en 2017 à 3,9 milliards d’euros, indique Le Parisien.

En 2017, le montant de la redevance audiovisuelle sera de 139 euros au lieu de 137 euros en France métropolitaine et 89 euros au lieu de 87 euros dans les Départements d’outre-mer.

Evoqué un temps, l’élargissement de l’assiette de la redevance aux ordinateurs, tablettes tactiles ou encore smartphones sur lesquels il est possible de regarder la télévision, n’ayant pas été effectué, ceci expliquerait cette légère hausse que l’on pourrait assimiler à une sorte de compensation.

Si vous paierez la redevance pour l’audiovisuel pour la première fois ou souhaitez comprendre pourquoi elle existe. C’est simple : elle finance les chaînes du service public, à savoir France Télévision, Radio France mais aussi Arte France et France Médias Monde (France 24, RFI…), TV5 Monde et l’Institut National de l’Audiovisuel (INA).

Articles similaires