Outre-mer : La Martinique bat des records de prix dans l’alimentation

Dans les Départements d’Outre-mer, « la vie chère » n’est (malheureusement) plus un secret pour personne. Faire ses courses tout en respectant son budget relève souvent du tour de force, et particulièrement en Martinique, comme l’indique une récente étude menée par l’INSEE.

Avec une différence de + 38,2%, sur les prix de l’alimentaire par rapport à la Métropole, la Martinique arrive en effet en tête du classement, devant la Guyane (+34%), la Guadeloupe (+33%) et la Réunion (+28%). Un écart conséquent, qui n’a cessé de se creuser depuis 2010, où la différence de prix était alors estimée à +29,2%.

Ainsi, à panier de courses équivalent, le total serait inférieur de 22,6% dans l’Hexagone, notamment en raison des coûts beaucoup plus faibles des produits laitiers, céréaliers et des boissons non-alcoolisées. La loi de Victorin Lurel « contre la vie chère » votée en septembre 2012 semble donc avoir eu une efficacité limitée. Entre 2010 et 2015, l’INSEE estime que le surcoût général des prix en Martinique a augmenté de 2,6 points, passant de 9,7 à 12,3%. Une hausse en grande partie due au secteur alimentaire, qui représente en moyenne 15,6% du budget des ménages de l’île.

Cette différence des prix ne passe pas inaperçue auprès des consommateurs, qui n’hésitent pas à poster sur les réseaux sociaux des photos comparatives.

L’alimentation est le principal contributeur à l’écart de prix entre la Martinique et la France métropolitaine, selon l’INSEE. D’une part, il s’agit d’un des premiers postes du budget d’un ménage martiniquais. D’autre part, c’est également pour ce poste que l’écart de prix à la métropole est le plus marqué.

Pour vous donner une idée du grand écart, un ménage métropolitain souhaitant maintenir ses habitudes alimentaires en Martinique augmenterait ses dépenses de…47,9 %.

Articles similaires

30 Comments

  1. Armand LATOUCHENT sur 21 avril 2016 à 12 h 59 min

    Et dire que régulièrement certains parlementaires ou autres hommes politiques de l’autre-bord veulent remettre en cause la prime de vie chère que nous touchons dans les Outremers, en prétextant que la différence des prix aux Antilles et en France n’est guère importante. Ce n’est que lorsqu’on veut faire des courses par exemple dans un centre commercial en Martinique ou en Guadeloupe, alors que la semaine d’avant on les avait faites en France métropolitaine que l’on comprend sa douleur.

    • Lacroix sur 24 août 2016 à 11 h 46 min

      « remettre en cause la prime de vie chère que nous touchons dans les Outremers »
      Comme si tout le monde touchait cette prime ! Mais sorti de la fonction publique et territoriale et de quelques Multi nationales comment font ceux qui passe derrière la glace ? …
      Comme dit Aznavour : la
      Misère est moins pénible au soleil !…

    • Desprez sur 26 avril 2017 à 15 h 06 min

      Attention la prime à la vie cher tout le monde ne la touche pas elle n’est donner qu’on fonctionnaire de qui ne touche pas toute la population

  2. Jean Cérien sur 25 avril 2016 à 1 h 32 min

    Il faut entre autres tenir compte, pour expliquer cette différence, de l’octroi de mer (droit de douane interne) auquel les politiques s’accrochent en oubliant consciencieusement que vie moins chère = décollage économique = emplois = entrées fiscales accrues, et de la nécessité de stocker bien plus longtemps qu’en métropole ne serait-ce que pour tenir compte du rythme des rotations maritimes, sans oublier les frais portuaires délirants (cf. les nombreux articles sur les dockers de Fort de France) et le transport. Mais gageons que certains ont déjà une « explication » toute trouvée et la solution qui en découle : tuer les patrons, spécialement békés!

    • Olivier sur 6 juillet 2016 à 9 h 22 min

      La TVA n’étant que de 8.5% contre 20% en métropole, l’octroi de mer n’est PAS le problème et ne compense même pas en totalité les 11.5% de différence. Le problème est que les mêmes entreprises produisent, transportent, sont grossistes et distribuent les produits. Ca s’appelle un monopole, ça permet une rente illégale et ça devrait être bloqué.

  3. Roger sur 18 mai 2016 à 13 h 08 min

    Reunionnais je reste persuadé que l octroi de mer est la plus belle excuse du monde pour les gros commerces qui margent honteusement sur le dos des clients le monopole fait le reste . Comment expliquer lune difference de 5 à 6000 euros sur un vehicule acheté à la reunion et celui que j ai fait venir personnellement. C est pas l octroi mer vu que je les ai payés aussi.

    • Isabelle sur 3 juillet 2016 à 19 h 46 min

      L’octroi de mer a bon dos ! Le kilo de pommes est moins cher que les fruits locaux !… Ces prix sont inacceptables. Un petit conseil également, vérifiez vos tickets de caisse !

  4. Gabriel sur 1 juillet 2016 à 18 h 11 min

    Je ne sais plus comment qualifier cela. Est ce de l’arnaque, du vol. A vous de juger. Toujours c’est le bas de l’échelle qui paie, sinon NOUS.

  5. Sévérine sur 23 août 2016 à 20 h 56 min

    L’Alimentaire est hors de prix mais pas que, nous rentrons de métropole, mon mari a acheté une paire de basket à DECATHLON REIMS à 39 euros la semaine dernière, ci au LAMENTIN la même est à 97 euros, une chambre à air identique de magasin est à 1,95 en métropole ici à 3,70, etc…….

  6. clauvan sur 24 août 2016 à 11 h 31 min

    Vous savez, que lorsque un propriétaire veut faire partir son locataire, il augmente les prix jusqu’à ce que celui-ci ne puisse plus suivre. C’est exactement ce qui est mis en œuvre dans les iles: la vie chère et le chômage nous obligent à partir vivre en métropole et pendant ce temps d’autres s’installent. Il ne resterait plus que 85 hommes pour 100 femmes aux Antilles: nos forces vives s’en vont, nous perdons nos jeunes hommes. Comme à l’île de Ré, il n’y aura plus d’habitant natif du pays, dans les prochaine decenies.

  7. EBROIN sur 25 août 2016 à 21 h 25 min

    Le pire est que nous sommes un certain nombre à avoir des terres que nous ne cultivons pas, un certain nombre à avoir un salaire miserable . Malgré cela nous allons dépenser nos sous bêtements.

  8. Mr Flo sur 26 août 2016 à 6 h 11 min

    Je ne voudrais pas faire l’avocat du diable, mais je ne vois l’intérêt de d’acheter un poulet de Bretagne, qd la Martinique en produit, de manger du chocolat d’Italie, qd la Guadeloupe en produit…. bon les corn flakes c’est sûr vous en produisez pas. Personnellement je vis en Afrique, et si je veux un camembert et bien j’accepte de le payer 8$ soit 7.5 euros. Il faut aussi, à un moment donné consommer ce qui se produit en Antilles – Guyane!!!, au même titre que je consomme ce qui est produit en Afrique!!!

    • vincent sur 26 août 2016 à 9 h 13 min

      Votre raisonnement tiendrait la route si les produits locaux n’étaient pas aussi, voir plus cher que les produits importés (Cf fruits et légumes, Cf bouteille d’eau chanflor plus chère que cristalline!)
      C’EST UN HOLD UP!

    • TOUZET JACQUELINE sur 23 avril 2017 à 22 h 21 min

      Je suis ok’!!! Mais les agriculteurs exagère car leurs prix sont très chères ils feraient moins cheres ils vendraient beaucoup plus

  9. amazing_may sur 4 septembre 2016 à 9 h 39 min

    ilfaut demander a la becquaille pourquoi c aussi cher .il sont tous les monopoles .

  10. pierredu97 sur 24 septembre 2016 à 19 h 36 min

    Avec le pack d’eau evian à 10 euros le café à 10 euros, les prix sont plus chers de 200 voir 300 pourcent.

    • EDOUARD sur 24 avril 2017 à 14 h 26 min

      Et si tu ajoutes le prix du billet d’avion pour aller boire ton « café verre d’eau Evian » c’est hors de prix !!!!!

  11. Anonyme sur 11 novembre 2016 à 5 h 25 min

    5

  12. Anonyme sur 11 novembre 2016 à 17 h 34 min

    4.5

  13. Jypjyp sur 6 janvier 2017 à 8 h 47 min

    Je viens de faire un comparatif sur les drive de France et de Martinique dans un Super U. et là aie aie aie. Je suis passé de 27 € à 47 € pour les mêmes produits.Je vais souvent là-bas et je confirme l’alimentation est cher.
    Je me demande comment font les martiniquais pour s’en sortir. L’état devrait faire quelque chose car tous ces magasin se consultent pour appliquer ces tarifs. Petite précision, la loi interdit ces pratiques mais le gouvernement ferme les yeux.
    Scandaleux. Je ne comprends pas pourquoi il ne traite pas avec l’Amérique du sud sachant qu’ils ont la meilleur viande de bœuf au monde.

  14. baimbridge sur 19 janvier 2017 à 11 h 58 min

    Manger local comme en 1946 où la population n’était pas obèse comme c’est le cas aujourd’hui avec tous ces produits importés, la maie de manger MC DO et gras. A Londres ou au Canada, les produits sont aussi plus chers car IMPORTÉS.

    Le fruit à pain, l’igname, la christophine etc…. sont nos plats traditionnels EQUILIBRÉS.

    • Odile LAMANDIN sur 23 avril 2017 à 11 h 40 min

      Permettez moi de ne pas être d’accord, je vis en Guyane et les fruits et légumes locaux sont très chers plus chers que les pommes importées par exemple mais là aussi il existe un monopole !!!!!!!!!

      • Odile LAMANDIN sur 23 avril 2017 à 11 h 43 min

        De plus en Guyane la TVA n’existe pas mais l’octroi de mer est plus important que la TVA en métropole. On paye de plus l’octroi de mer sur l’électricité locale , l’eau etc ce qui est contraire à la notion d’octroi de mer.

  15. Val sur 13 mars 2017 à 22 h 51 min

    Je ne comprends pas. Oui il y a des produits achetés ici et en Métropole qui ont une grosse différence mais j’avais un budget de 120 € par semaine en métropole et en arrivant ici il est toujours à 120€… Bon à ce prix là je mangeais bio alors qu’ici je suis pas sure de la qualité. Bref, en sélectionnant les produits on s’en sort aussi bien (ou aussi mal parce que dans l’ensemble c’est cher partout).

  16. Anonyme sur 2 avril 2017 à 15 h 21 min

    1

  17. gg sur 22 avril 2017 à 0 h 43 min

    Il y en a pas un qui se dit que peut être que ceux qui fixent les prix s’en mettent pleins les poches? Sous couvert de vie chère? Que peut être que si notre cher conseil régional baissait les taux des taxes la vie serait moins cher?
    Cette île marche sur la tête malgré les multiples grève et rien ne bouge!

  18. Anonyme sur 26 avril 2017 à 7 h 56 min

    0.5

  19. Anonyme sur 27 avril 2017 à 16 h 36 min

    2

  20. Eya Zen sur 29 juillet 2017 à 4 h 18 min

    C’est le bordel en Martinique les gens ferment les yeux, les marchands fruits et légumes achètent des fois leur produits dans d’autres îles. Le martinquais ne veut pas travailler la terre
    Ils veulent rouler BMW et boire champagne, les parking de supermarché sont remplis 24/24h.
    Ils ont peur de manquer
    On achète inutilement sans penser à sa santé
    Bœuf pa mange viande et li fort et puissant
    Faites comme lui
    Il faut pas consommer la viande ça donne des cancer
    Les fruits et légumes il faut faire son potager à la maison
    Pomme de terre c’est facile, chercher sur le net
    Il y a un monsieur en Martinique qui fait du troc de plantes et semi, boutures…
    Recueillez l’eau de la pluie pour économiser
    Baignez vous a la mer souvent pour être zen.
    Arrête de gaver vos enfants de McDonald’s c’est pas sain moi j’emmène pas les miens parce que je les aime bcp

  21. Anonyme sur 29 septembre 2017 à 8 h 45 min

    3.5

Laisser un commentaire