Le chanteur jamaïcain Buju Banton sortira de prison, plus tôt que prévu. La justice américaine a réduit sa peine de prison de deux mois selon, Urban Islandz. Un geste qui devrait lui permettre de retrouver les siens fin 2018.

Buju Banton, de son vrai nom Mark Myrie, purge actuellement une peine de 10 ans dans l’établissement correctionnel de McRae à Atlanta. En 2011, il avait été condamné à 10 ans de prison pour trafic de drogue. Sa libération était prévue en février 2019 mais avec ce retournement de situation en sa faveur, le chanteur pourrait sortir de prison en décembre 2018.

Il faut savoir que l’an dernier, Buju Banton a conclu une entente avec le Département de la Justice Américaine en Floride. Il a renoncé à tous les droits d’interjeter appel à l’avenir, en contre-partie d’un abandon de charges de la part de la justice.

Buju Banton est une figure de la scène ragga/dancehall depuis le début des années 1990. Il est l’auteur de tubes reggae tels que « Boom Bye Bye », « Hills and Valley » ou encore, l’incontournable « Champion » :